Galerie de portraits

Henriette Renié (1875-1956)

Lauréate de composition du Conservatoire de Paris en 1895, la célèbre harpiste du XXe siècle a notamment laissé un remarquable Concerto en ut mineur pour harpe et orchestre qu'elle créa elle-même sous la direction de Camille Chevillard en 1901.

Elle cessa graduellement de composer, s'imposant par contre comme un des plus grands pédagogues de la harpe de son époque.

Armande de Polignac (photo)Armande de Polignac (1876-1962)

Élève de Vincent d’Indy à la Schola Cantorum, elle se consacra avec passion à la composition, n’interrompant ses activités que pour des voyages en Orient qui nourriront son inspiration.

Maurice Ravel loua en 1913 les trouvailles harmoniques de son ballet La Source lointaine. La création d’un autre ballet, Les Mille et une nuits, en 1914, fut saluée par le critique Émile Vuillermoz, la qualifiant de « Stravinsky féminin ».

Nadia Boulanger (1887-1979)

La célèbre professeur du XXe siècle, lauréate de composition du Conservatoire de Paris, composa jusque vers 1920; en particulier une Fantaisie pour piano et orchestre dont elle dirigea elle-même la création en 1913 à Berlin, avec en soliste le célèbre pianiste Raoul Pugno.

L'opéra La Ville morte, qu'elle avait écrit conjointement avec Raoul Pugno, était programmé au Théâtre de l'Opéra-Comique pour la saison 1914-1915, mais fut victime des aléas de la guerre.

Lili Boulanger (1893-1918)

Soeur cadette de Nadia Boulanger, elle fut la première femme à obtenir, en 1913, le Prix de Rome de musique, qui lui apporta une notoriété immédiate et un contrat d'exclusivité avec l'éditeur italien Tito Ricordi.

De santé fragile depuis l'enfance, elle disparut à l'âge de vingt-cinq ans, laissant de véritables chefs d'oeuvre, en particulier ses psaumes pour solistes, choeur et orchestre.